we sign it - Pas un élève de Rimbaud sans toit

Pas un élève de Rimbaud sans toit

Au lycée Rimbaud (95), un élève mineur n'a pas pu faire sa rentrée car il est à la rue, avec sa mère et sa soeur de 5 ans. Nous appelons les institutions (protection sociale, mairie de Goussainville ou de Garges) à trouver une solution durable pour cette famille.

Au lycée professionnel Arthur Rimbaud de Garges-Lès-Gonesse, un élève mineur n'a toujours pas pu faire sa rentrée car sa mère est à la rue, et qu'il doit aider à garder sa soeur de 5 ans. Ils dorment souvent dans des halls de gare, et sont confrontés au froid, à la précarité, y compris à des agressions !

En France, le Haut conseil de la famille a adopté le 20/02/2018 la Convention internationale des droits de l'enfant du 20/11/1989, qui accorde entre autres les droits inconditionnels à l'éducation, au logement, à la santé et à la protection.  Le 115 ne propose aucune solution alors que des mineurs sont à la rue.

Face à cette défaillance des pouvoirs publics, nous, personnels, parent.e.s et tou.te.s citoyen.ne.s, appelons les élus, les institutions (protection sociale éducative, mairie de Goussainville ou de Garges-Lès-Gonesse) et les organisations à trouver dans l'urgence une solution durable pour cette famille. Mobilisons-nous pour rétablir le droit.

Signer

Diffusez auprès de votre entourage